Comité d'attribution du 10 décembre 2020

4 nouvelles entreprises de 4 secteurs d’activités différents rejoignent la marque collective Nou la fé qui regroupe désormais 40 entreprises attributaires. Le comité d'attribution de la marque collective Nou la fé du 10 décembre 2020 a confirmé l’attribution de la marque aux gammes et produits de 4 nouvelles entreprises issues de 4 secteurs d’activité différents : hygiène-protection, construction et équipement, reproduction sur textile et agro-alimentaire, produisant tant pour le grand public (BtoC) que pour les professionnels (BtoB).

Les 6 marques désormais attributaires ajoutent 160 références aux quelques 3.500 produits arborant déjà la marque d’identification de la production réunionnaise. Et c’est dorénavant 40 entreprises qui s’associent à cette démarche de reconnaissance et de valorisation de la résilience Réunion !

Les demandes d’attribution des nouvelles entreprises validées par le comité d'attribution Nou la fé du 10 décembre concernent : 

  • REUNION PROTECTION EQUIPEMENT OCEAN INDIEN (RPE-OI), créée en 2020 et implantée à Saint-André, l’entreprise réalise l’extrusion d’étoffes non-tissées (intissé en polypropylène) et la fabrication d’équipements individuels de protection confectionnés à partir ces étoffes. Cette filiale du groupe RVE regroupe, sur son site nouvellement construit, la production des matières premières et la fabrication de ces protections, qui comprennent les masques mais également les sur-chaussures, charlottes et surblouses également très recherchés pendant la crise sanitaire de début d’année.

Logo-RPE Visuel-Faham-1

  • RALPH COMMUNICATION, entreprise artisanale de Saint-Gilles-les-Hauts, spécialisée dans l’impression sur tissu (polyester) pour la fabrication sur mesure d’oriflammes, pavillons (drapeaux) et autres éléments de signalétique intérieure et extérieure en tissu. Les supports sont réalisés par impression avec des encres aqueuses non polluantes, fixée ensuite par sublimation à haute température avant de recevoir une finition par une équipe de couturiers. La crise sanitaire actuelle, qui a vu l’essor des masques en tissus, et auquel l’entreprise a participé activement, a également fait émerger une demande de masques logotypés pour les entreprises recevant du public. 

 

  • BOURBON COMPOSITES pour l’ensemble de sa production d’équipements en matière plastique, fabriquée à partir de résine et de fibre de verre. Cette entreprise, totalement sinistrée en 2015 lors d’un incendie, propose aujourd’hui plus de 60 produits conçus et réalisés dans son atelier de Saint-Benoît et commercialisés sous 3 marques différentes, pour le grand public et les professionnels.

 

  • DOLO pour sa gamme de piscines et d’aménagements connexes ainsi que sa gamme d’équipements pour extérieur (mobilier, jardinières, cascades et bassins), 

 

  • BOURBON COMPOSITES pour ses gammes de traitement de l’eau (fosses septiques, séparateurs de graisses, …), d’installations de traitement spécifiques pour professionnels (séparateurs d’hydrocarbures et bacs de rétentions), silos et réservoirs, bateaux de pêche et de plongée, coffrages béton. 

 

  • NATUROPUR pour sa gamme de stations d’épuration compacte à filtre planté, en cours de tests et d’homologation à La Réunion. 

 

  • EUROCANNE, une entreprise du groupe Téréos Océan Indien, spécialisée dans le stockage et le conditionnement du sucre produit par les usines sucrières du Gol et de Bois-Rouge. Implantée au Port, l’entreprise commercialise le sucre de La Réunion depuis 1989, auprès des entreprises réunionnaises de production alimentaire et des grandes surfaces à destination des consommateurs. C’est sous la marque SUCRERIES DE BOURBON, désormais attributaire de la marque Nou la fé, que se décline en blanc, roux et roux de roux toutes les saveurs de la filière canne de La Réunion.   

Plus d’informations : découvrez le communiqué de presse ici (pdf).

Commentaires